Le blocage de dos lorsque l’on soulève un objet lourd est dû, selon les spécialistes, à une déchirure d’un ou de plusieurs disques intervertébraux. Lors de faux mouvements ou d’efforts répétés, les anneaux fibreux qui composent le disque peuvent se déchirer. Le mal de dos, appelé également lombalgie, touche dans la majorité des cas la partie du bas du dos, au niveau des reins, du lumbago ou encore du tour de reins. Cette douleur peut même parfois irradier l’arrière des cuisses.

Les causes du mal de dos, qui touche plus de 75% de la population française, sont nombreuses. Dans les rubriques suivantes, nous vous livrons toutes les astuces pour soulager votre mal de dos.

Les causes et les facteurs à risque du mal de dos

En règle générale, le mal de dos est provoqué par un simple faux mouvement ou par une mauvaise posture. Ceci dit, dans prés de 25% des cas, il est de nature inflammatoire et devient alors plus difficile à diagnostiquer. Dans la majorité des cas, le mal de dos est d’ordre mécanique, étant donné que la colonne vertébrale est quotidiennement sollicitée. Parmi les causes les plus courantes du mal de dos, on trouve les contractures musculaires, ainsi qu’une perturbation de l’articulation située entre deux vertèbres.

Mal de dos

L’arthrose peut également être à l’origine d’un mal de dos suite à la formation d’excroissances, “bec de perroquet”, dans les vertèbres. Le mal de dos peut aussi apparaître après un traumatisme plus ou moins grave. Pour ce qui est des facteurs de risques qui sont susceptibles de provoquer un mal de dos et de l’aggraver, il peut s’agir du surpoids. En effet, plus une personne est en surpoids, plus elle a de chances de développer un mal de dos chronique.

De plus, les mauvaises postures au bureau, durant le sommeil ou encore en voiture peuvent engendrer des fortes douleurs au niveau du dos. D’autres facteurs de risques sont mis en cause dans la survenue d’un mal de dos, à savoir :

  • Le port de talons hauts de façon régulière ;
  • Le stress ;
  • Le manque d’activité physique ;
  • Des maladies comme l’ostéoporose ou des déformations comme la scoliose.

Comment soulager naturellement un mal de dos ?

Pour soulager un mal de dos sans avoir recours à des traitements médicamenteux, il est possible de consommer des plantes avec des vertus anti-inflammatoires comme l’Harpagophytum, la Reine des Prés ou le Cassis. Ce sont des plantes, riches en flavonoïdes et connues depuis des millénaires pour leur action analgésique et anti-inflammatoires. Elles sont préconisées dans le traitement de toutes les douleurs articulaires sans gravité, aussi bien d’ordre rhumatismal, traumatique ou arthrosique. Ces plantes sont, cependant, déconseillées aux femmes enceintes.

Les plantes dites reminéralisantes sont également recommandées pour soulager tous les types de mal de dos. Vous pourrez alors prendre des tisanes d’ortie quotidiennement. Elles sont très riches en calcium et ont une action anti-inflammatoire. La Prèle, qui a une forte teneur en silice, aide à renouveler le tissu conjonctif et à traiter efficacement le mal de dos.

Le Bambou qui, grâce à la synthèse des protéoglycanes et du collagène, permet de fixer le calcium, en plus d’avoir des vertus analgésiques incontestées. Les algues de mer, comme le Lithotame, possèdent aussi des propriétés reminéralisantes et anti-inflammatoires. Elles sont conseillées pour traiter les douleurs du bas de dos.

Leave a Comment on Mal de dos que faire : comment le soigner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *